La Farledo Objectif Club

Accueil > Technique et Tutos > Etalonner son boitier : créer un profil DNG pour LR ou ACR

Etalonner son boitier : créer un profil DNG pour LR ou ACR

vendredi 7 novembre 2014

[(Même si le rendu des couleurs de votre boîtier est assez bon, il arrive que certaines teintes subtiles ne "passent" pas et ne soient pas correctement restituées par votre APN.)]

"Etalonner" son APN avec la méthode décrite ci-dessous permet d’obtenir de meilleurs résultats, mais l’opération n’a rien d’indispensable. [1]
Par contre, pour rattraper ces défauts et tendre vers un rendu idéal, on va [**travailler obligatoirement en RAW*] pour tirer parti des fonctionnalités avancées du logiciel de dématriçage utilisé. [2]

[(Nous allons voir comment)]

Etape 1 : pas indispensable mais permet de se faire une idée de la "bonne santé" de son ordinateur, de sa carte graphique et de son écran.

1.1 Ouvrir la "Mire ProPhoto" dans Gimp, PhotoShop, ... et avec la "pipette" [3] contrôler les valeurs R,V,B de chaque plage. Si vos valeurs diffèrent de plus de 2 ou 3 points pour chaque plage, je vous conseille d’étalonner votre écran !
Mire ProPhoto

Etape 2 : photographier en RAW la charte ColorChecker 24 plages sous 2 illuminants différents et avec la bonne exposition [4]

2.1 On retient une photo prise
à la lumière du jour (au soleil)
par exemple DSC1234.NEF
On retient une photo prise
à l’intérieur avec un éclairage tungstène ou halogène
par exemple DSC5678.NEF

Le logiciel [**ColorChecker Passport*] n’acceptant que des fichiers RAW au format DNG [5], vous devez générer des fichiers DNG à partir de vos fichiers RAW.

Etape 3 : convertir les 2 photographies en DNG à l’aide de DNG Converter

3.1 "Mettre" les 2 photographies retenues
dans un dossier "MonAPN" (par exemple) sur le "Bureau"
DSC1234.NEF
DSC4567.NEF
3.2 Lancer "DNG Converter" et choisir le dossier "MonAPN" DSC1234.NEF
DSC4567.NEF
3.3 A la fin de la conversion ... on obtient 2 fichiers DNG
supplémentaires dans le dossier "MonAPN"
DSC1234.NEF, DSC4567.NEF
DSC1234.DNG,DSC4567.DNG

Etape 4 : créer le profil DNG qui est un fichier d’extension .dcp

4.1 Lancer "ColorChecker Passport" Le logiciel vous informe sur l’état d’étalonnage de votre écran ...
4.2 Choisir l’option "DNG à deux illuminants" Dans la colonne de gauche vous avez des instructions supplémentaires
4.3 Transférer (par glisser-déplacer) vos deux potos au format DNG DSC1234.DNG, DSC4567.DNG
4.4 Cliquer sur "Créer un profil" Le logiciel génère un profil au format DNG donc uniquement compatibles avec Camera Raw et Lightroom. [6]
Ce profil est un fichier xxxxx.dcp qui se place automatiquement dans le bon dossier [7]

Le profil DNG n’est pas sensible ou vraiment à peine à une variation de température de couleur, même importante, à la condition que la mire ait été photographiée sous deux illuminants (tungstène et lumière du jour par exemple) en lumière dite continue.
Il ne restera plus qu’à créer d’autres profils DNG sous des illuminants discontinus comme les néons ou les ampoules fluocompactes et flashs.

Remarques :

  • On peut poser la charte dans une cabine de prise de vue "Cube-Studio" afin d’éviter les réflexions des murs colorés de la pièce. Ensuite on l’éclaire avec deux sources en lumière continue (lampe halogène) pour créer le profil "lumière artificielle DA". "L’idéal" aurait été de la photographier avec une ampoule tungstène classique.
    Il faut ensuite en faire une autre éclairée au flash ou à la lumière du soleil en pleine journée, même de face, pour le profil "lumière du jour D65".
    Ces deux conditions d’éclairage vous permettrons d’obtenir le profil DNG de "base" pour votre appareil photo.
  • Si vous cherchez à calibrer votre filtre "Big Stopper" ou ND 400, vous serrez obligé de faire la prise de vue en extérieur.
  • Des flashs parapluie conviennent également très bien pour éclairer "idéalement" la charte. Plus la lumière est contrôlée et moins il y a de reflets colorés et meilleure sera la fiabilité du profil.
  • Il ne faut pas faire une balance des blancs à la prise de vue donc vous pouvez rester en AWB comme vous le ferez par la suite !

[1Les images réalisées avec mon D200 présentent un léger déficit de saturation dans le rouge et un léger décalage de teinte du vert.

[2ACR : Adobe Camera Raw (module pour Adobe Photoshop) (Windows),
LR : Lightroom (universel très complet) (Windows et Mac),
Aperture (retouche, classement) (Mac),
Bibble et Corel After Shot Pro (Windows, Mac et Linux),
Darktable (logiciel libre) (Linux),
Raw Therapee (logiciel libre)(Windows, Mac et Linux),
Rawstudio (logiciel libre)(Linux),
SilverFast (Logiciel HDR 48 bits)(Windows),
Capture One (Windows),
DcRaw (logiciel libre)(Windows, Mac, Linux),
DxO Optics Pro (optimisé par boîtier et objectif utilisé)(Windows et Mac),
UFRaw (logiciel libre)(Windows, Mac et Linux).

[3Régler la taille à 11x11

[4celle où le premier carré blanc a une valeur RVB autour de 240/245 en lumière du jour. Essayez plusieurs expositions et vérifiez laquelle correspond le mieux.

[5pour Digital Negative. C’est un format dit "ouvert" et documenté, donc facilement intégrable par un éditeur dans ses logiciels. À noter qu’Adobe propose gratuitement [**DNG Converter*], pour convertir les formats propriétaires au format DNG, en encapsulant ou pas le format d’origine.

[6DXO et Capture One n’acceptent que les profils au format ICC.

[7Sous Windows : C :/Utilisateur/Votrecompte/AppData//Roaming/Adobe/CameraRaw/CameraProfiles
Sous Mac OS : Nom_Utilisateur/Bibliotheque/ApplicationSupport/Adobe/CameraRaw/CameraProfiles