La Farledo Objectif Club

Accueil > Technique et Tutos > Timelapse

Timelapse

samedi 28 février 2015

Présentation

Non, [*timelapse*] ne signifie pas "laps de temps" ... mais désigne la technique photographique qui consiste à prendre une séquence d’images à intervalles réguliers pour enregistrer des changements qui ont lieu lentement dans le temps [1].
Les images sont ensuite assemblées grâce à un logiciel pour former une vidéo qui donne alors l’impression que le temps est accéléré.
Il ne reste plus qu’à mettre cette vidéo sur un site [*Vimeo*] ou [*YouTube*] pour la partager avec vos amis.

Voici un exemple sans prétention intitulé "Chenille" [2]

Le matériel

  • un trépied photographique "stable" : attention la prise de vue peut durer des heures avec des conditions météorologiques changeantes (vent, pluie, ...)
  • un APN, réflex de préférence
  • un dispositif pour déclencher l’APN à intervalle régulier (voir ci-dessous les possibilités)
  • une chaise, un parasol ou un parapluie, des vêtements chauds ou au contraire de quoi se désaltérer, .... vous allez devoir rester des heures au même endroit.

Comment déclencher l’APN ?

Quelle que soit la méthode, il ne faut plus toucher le boitier ni le pied pendant les déclenchements : ce qui suppose soit l’utilisation du retardateur pour démarrer la séquence soit mieux l’utilisation d’une télécommande filaire ou autre.

  • votre APN dispose peut-être de la fonction "Intervallomètre" comme le "Nikon D200" ci-dessous
D200 : Réglage de l’intervallomètre
Choix de "Maintenant"
toutes les 4s
100 fois 1 déclenchement
Démarrage ....
  • sinon un simple déclencheur à distance avec un bon chronomètre. Mais vous risquez d’être un peu fatigué !!! Il existe aussi des "télécommandes évoluées" à distance que l’on connait sous le terme de "shutter".
Simple déclencheur filaire
Shutter
  • une autre alternative est l’utilisation d’un "smartphone" sur lequel vous télécharger l’application "[*TriggerTrap*]" qui possède beaucoup plus de fonctionnalités qu’un simple intervallomètre.
Câble ...
... plus câble TriggerTrap ...
.... plus SmartPhone
TriggerTrap

Exemple

Un peu de calcul est nécessaire, mais rassurez-vous il n’est question que de multiplication et de secondes !

  • Supposons que l’on désire photographier le lever du soleil pendant environ 1h pour en faire une vidéo de 20s.
    • Pour une fluidité de la vidéo il faut 25 img/s par seconde (ou 25 fps)
      soit 20 x 25 = 500 photos.
    • En jpeg, à 5Mo par photo, il faut une carte mémoire d’au moins
      500 x 5 = 2 500 Mo soit environ environ 2.4 Go !
    • Nous voulons enregistrer 1h de lever de soleil (3 600 secondes),
      pendant lequel il faudra prendre 500 photos.
      Soit 1 photo toutes les 3 600 / 500 = 7.2 secondes

En pratique

Le matériel est prêt ... batterie(s) chargée(s) à fond, carte mémoire vidée, APN sur son pied et dispositif de déclenchement en état.

Pas encombrant !

La prise de vue s’effectue :

  • en mode manuel
  • avec un diaphragme ouvert au maximum si possible [3]
  • avec les ISO le plus bas possible
  • une vitesse d’obturation égale à la moitié de l’intervalle entre deux photos (pour des photos prises toutes les secondes, vitesse à 1/2 seconde) [4]
  • bien souvent il faudra utiliser des filtres neutres.

Surtout n’oubliez pas que le temps total de l’intervalle doit être plus long que le temps d’exposition, il faut laisser le temps à votre appareil d’enregistrer la photo.

Quelques valeurs d’intervalle glanées ici et là sur des sites :

  • 1 seconde : Trafic en mouvement, nuages en déplacement rapide, …
  • 1 – 3 secondes : Couchers de soleil, nuages en déplacement lent, …
  • 15 – 30 secondes : Mouvements d’ombres, Soleil dans le ciel (sans nuages) étoiles
  • 15 – 60 seconds : mouvement d’étoiles
  • 90 - 120 secondes : Plantes à croissance rapide (vigne)
  • 5 - 15 min : projets de construction

Remarque : votre appareil va prendre des photos pendant des minutes voire des heures. La lumière va donc changer ainsi que peut être la météo.
Essayez donc de prévoir le mieux possible cette évolution pour régler votre exposition le mieux possible.
Si vous voyez des nuages arriver, surexposez peut être légèrement (de manière à pouvoir rattraper cette surexposition en post-production mais testez votre boitier avant de faire ça pour connaître ses limites) pour avoir une exposition exploitable une fois que les nuages seront là !

Rendez-vous dans un autre "tuto" pour la partie informatique de création de la vidéo !

Voici une de mes références dans le domaine du Timelapse : http://www.learntimelapse.com/


[1Exemples : naissance d’une cigale, bourgeon de fleurs qui s’ouvre, ciel avec nuages, soleil levant ou couchant, salle de spectacle qui se remplit, carrefour avec des voitures, des personnes, ....

[2Dix chenilles processionnaires sur une terrasse : j’ai pris 90 photos en Mode Manuel. Une photo toutes les 4s au 1/200 avec une ouverture f/8 à 100 ISO. Balance des blancs "Ciel nuageux" et mise au point "Manuelle". Nikon D200 avec un 105 Macro f/2.8.
J’ai ensuite assemblé les photos avec le logiciel gratuit "VirtualDub" et supprimé les scintillements et les tremblements avec les 2 plugins Deshaker et MSU Deflicker pour en faire un mp4

[3cela évite d’avoir des effets de scintillements sur l’image dû au diaphragme qui ne se ferme pas exactement à l’identique entre deux prises.

[4Cela évite d’avoir des mouvements saccadés et stroboscopiques lors de l’assemblage.